Post-Eire - Même sans odeur
Blog
 amour   Madrid   influence   télévision   personnage   self control   Blogs Lyonnais   ambition   moment de vie   voyage   #echoes   The Darkness   bus   Irlande   scolarité   Île de la réunion   post-synchro   Erasmus   fin de vie étudiante   rupture   langue anglaise   Paris   séduction   optimisme   foot   paroles   futur   mon blog   Matrix   soirée   grève   fin d'expatriation   calendar   blogosphère   humour   préparation d'expatriation   musique   liberté   retour d'expatriation   brevets logiciels   nostalgie   loose   Prague   anniversaire   Médias   Noël   travail   Lyon   parfum   rapports humains   bush   Red Box   souvenirs   écriture   stage   geek   tristesse   couple   passeport   alcool   cinéma   dos   romance de vie   Irak   enseignant   europe   politique   amphi   St Patrick   Le Mouv'   cadeaux   famille   photos   Dublin   constitution européenne   femmes   8 décembre   Freebox   vacances   sexe   mal du pays   célibat   coeur d'expatriation   monotonie   rugby   sida   bonheur    exs   interview 
<< suivants

Jeudi 30 Août

categories Même sans odeur [20h28] Même sans odeur

/images/oreiller.pngJe pense avoir de vagues notions en électromagnétisme et en physique en générale. Cette science me permet d'obtenir une explication plus ou moins rationnelle à la majorité des évènements constatés au quotidien.

Un mystère persiste cependant, j'ai beau essayer de l'empêcher lorsque j'en ai l'occasion, d'en modifier tout du moins un peu le comportement, rien n'y fait :

"La place de l'autre dans le lit, le matin au réveil, émet une attirance irrésistible une fois vide, contre laquelle il est impossible de résister lorsqu'on est plongé dans un demi sommeil."


[31/08 17h20] Chris :

Hum, au choix: un appel d'air ou (plus probable dans le cas de la personne dormant à coté de moi) une difference pondérale entranant un renfoncement du matelas... ;p


[07/09 15h01] panapa :

Ou l'odeur des pheromones


[14/09 01h13] mélancolie :

Le souvenir de la nuit passée
Les effluves parfumantes restantes,
Une respiration qu'on entend plus,
Une étreinte manquante au réveil,

Et tant d'autres sensations qui ne peuvent être décrites tellement elles doivent être vécues pour les comprendre

Puisse ton suivant réveil être meilleur


[19/10 07h30] Eirela :

moi j y vois l instinct animal de récupérer son territoire...et de pouvoir (enfin) jouer la mer étale...


[29/04 18h31] Lieux Publics :

Christophe...? Aurais-tu disparu ?


[10/08 22h45] Claire :

Christophe... toujours pas là ?


Pseudo :
Email : (N'apparaitra pas sur le site)
Web :http:// 
Commentaire :
CAPTCHA Image
 = (en lettres, sans espaces, mais avec tiret -)
Se souvenir de moi :
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
24133 pages vues sur ce post.
Page générée en 0.423 s s - 13 requêtes SQL (0.287 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1