Post-Eire - Pretexte blogosphérique.
Blog
 futur   Lyon   voyage   cinéma   famille   scolarité   rapports humains   bonheur   alcool   coeur d'expatriation   moment de vie   loose   Prague   Madrid   télévision   amour   foot   travail   mal du pays   célibat   8 décembre   soirée   politique   Paris   cadeaux   mon blog   Noël   sexe   souvenirs   monotonie   vacances   fin de vie étudiante   post-synchro   Erasmus   ambition   Matrix   amphi   rugby   self control   sida   Irak   dos   Le Mouv'   brevets logiciels   parfum   calendar   fin d'expatriation   interview   photos   paroles   séduction   liberté   blogosphère   Blogs Lyonnais   musique   préparation d'expatriation   retour d'expatriation   passeport   bus   personnage   tristesse   Médias   The Darkness   nostalgie   écriture   geek   rupture   Red Box   stage   bush   langue anglaise   Irlande   Freebox   Dublin   romance de vie   constitution européenne   Île de la réunion    exs   humour   femmes   europe   enseignant   influence   #echoes   anniversaire   couple   St Patrick   optimisme   grève 
<< suivants

Dimanche 18 Dcembre

categories Pretexte blogosphrique. [23h50] Pretexte blogosphrique.

/images/mug_beer.pngLe problme lorsqu'on a beaucoup de choses crire, c'est qu'elles se bousculent dans la zone du formalisme, et malheureusement, je ne peux actuellement formaliser qu'une ide la fois.

Je ne vais donc ici, parler pour l'instant que de ma soire de vendredi. C'est ce genre de soires, il y a encore quelques mois, dont je me serais demand pendant des heures, pourquoi, au diable, j'avais dcid de m'y rendre. En effet, mon taux de connaissance une soire blogs lyonnais tant proche du nant, j'avanais ainsi dans l'inconnu le plus total.

Cal sur un rythme habituel, je ne pouvais dcemment pas arriver l'heure, pensant que je serais loin d'tre le seul avoir une vie aprs 19h, je dcouvris avec surprise une table pleine de convives (mais o est donc pass le 1/4 d'heure lyonnais ?). Et, chose encore plus surprenante, je dcouvris mme quelques visages connus.

Je pus alors, caser une demie fesse qu'on m'accorda bien lgamment, cette table, entour de gens dont j'ignorais jusqu' la seule chose qui pouvait me relier eux : Leur blog.

Parmi les premires leons que j'ai tir en arrivant, c'est qu' force de trop traner avec les baroudeurs de la prhistoire du blog francophone (j'ai nomm la communaut des gens bien, #echoes), il m'arrive de me surprendre en flagrant dlit de vieux con qui tait l "avant". Avant quoi ? Je me le demande encore.

Dans cette taverne, nomme le Ninkasi Ferrandire, lieu trange aux serveurs aussi aimables qu'un car de supporters lillois aprs une cuisante dfaite du LOSC, s'installa doucement le pourquoi de ma venue ici : La richesse des autres.

videmment, malgr ma thrapie intensive, l'Irlande a eu raison de mes conversations, ainsi que ma phycho-sociologie de PMU sur les rapports hommes-femmes. La bire aidant, je n'ai mme pas pu rsister alimenter des trolls de geeks.

Bref une trs bonne soire, mme si je ne suis pas persuad que le fait de me dcouvrir des voisines en pleine prparation de priple canadien, m'aide dans mon travail permanent d'acceptation du quotidien, tant les efforts pour ne pas raviver par procuration la flamme de l'expatriation dans mes yeux sont constants.

suivre, donc...

[Photos ici]

:: commentaires(11) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
11978 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.176 s s - 12 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1