Post-Eire - Porno réalité.
Blog
 amour   grève   mal du pays   Red Box   Erasmus   retour d'expatriation   langue anglaise   bus   interview    exs   cinéma   souvenirs   couple   The Darkness   rupture   Matrix   bonheur   télévision   sida   8 décembre   voyage   Freebox   personnage   enseignant   Dublin   ambition   Médias   europe   nostalgie   fin de vie étudiante   blogosphère   famille   amphi   coeur d'expatriation   futur   tristesse   alcool   calendar   séduction   sexe   Blogs Lyonnais   politique   préparation d'expatriation   célibat   Paris   Lyon   femmes   écriture   influence   #echoes   anniversaire   geek   self control   photos   mon blog   Le Mouv'   fin d'expatriation   moment de vie   bush   paroles   loose   dos   soirée   passeport   romance de vie   Prague   Irak   vacances   cadeaux   constitution européenne   musique   Île de la réunion   liberté   foot   post-synchro   travail   St Patrick   Noël   Irlande   parfum   humour   optimisme   stage   scolarité   rapports humains   rugby   monotonie   brevets logiciels   Madrid 
<< suivants

Samedi 28 Mai

categories Porno réalité. [17h40] Porno réalité.

/images/lips.pngLe sexe a été le premier marché lucratif sur Internet. Et loin devant les autres. Il est partout, et surgit toujours au moment où on ne voudrait pas qu'il surgisse (recherche de photos de pokémons devant les petits cousins, recherche d'un crack pour le logiciel de gravure de la voisine, recherche généalogique chez la grand-mère).

Néanmoins, il n'y a pas de miracle, s'il gangréne tant le web, c'est que la demande est là, et toujours plus vicieuse et plus loin dans la surenchère du contre nature.

Loin de moi l'idée de jouer les vierges effarouchées après 5 ans d'études dans l'informatique, où je n'y connais pas un disque dur qui n'ait pas vu passer la collection communautaire, surenchérie de semaines en semaines.

Ainsi m'adressant à toute personne normalement constituée ayant vu au moins un (sic!) film porno dans sa vie (soit pas loin de 100% des gens qui vont lire ces lignes, soyons lucides), qui ne s'est jamais demandé, l'espace d'un instant, ou plus, ce que pouvait être l'histoire de ses filles anonymes ainsi maltraitées sous les caméras. Même si une telle pensée n'est pas très vendeuse, et donc rapidement évincée, prenez juste le temps, là, maintenant, de vous la poser.

C'est ici que ça se passe. Ames sensibles s'abstenir.

(via Kenico)

:: commentaires(13) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
30201 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.515 s s - 12 requtes SQL (0.424 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1