Post-Eire - Le Référendum des doléances.
Blog
 interview   anniversaire   Le Mouv'   enseignant   vacances   voyage   8 décembre   photos   mal du pays   Red Box   coeur d'expatriation   loose   Irak   parfum   cadeaux   Lyon   séduction   célibat   Madrid   retour d'expatriation   sexe   geek   futur   travail   Irlande   St Patrick   calendar   Dublin   rugby   bush   alcool   post-synchro   amphi   Médias   humour   couple   Paris    exs   amour   Erasmus   moment de vie   passeport   tristesse   self control   ambition   politique   souvenirs   bus   personnage   Prague   foot   fin de vie étudiante   scolarité   bonheur   Noël   liberté   télévision   mon blog   influence   Île de la réunion   cinéma   famille   brevets logiciels   fin d'expatriation   nostalgie   paroles   monotonie   rapports humains   rupture   soirée   blogosphère   Freebox   musique   stage   grève   europe   optimisme   constitution européenne   dos   #echoes   préparation d'expatriation   sida   Matrix   Blogs Lyonnais   écriture   romance de vie   femmes   langue anglaise   The Darkness 
<< suivants

Samedi 16 Avril

categories Le Rfrendum des dolances. [16h38] Le Rfrendum des dolances.

/images/urne.jpgDs le lendemain de l'annonce du rfrendum du Trait de Constitution Europnne, comme a sans rflchir, je votais OUI.

Comment faire autrement aprs un an pass en Irlande cotoyer toutes les nationalits europennes et mme plus, et surtout aprs avoir vu tout le bien que l'Europe a pu apporter l'Irlande en 10 ans.

Puis, comme je n'aime pas voter par principe, j'ai dcid, tout de mme, de participer des dbats sur cette constitution, histoire (pensais-je navement) d'avoir des arguments pour prcher autour de moi la bonne parole.

Loin de me persuader, ces dbats ont fait germer au fond de moi un truc bizarre : Le doute.

- Il y a dj eu l'Adoption de principe par le conseil europen de la brevetabilit des logiciels, alors mme que la constitution renforce les pouvoirs du conseil.

- Puis il y a eu cet argumentaire qui consiste dire que la France ne sera que d'avantage coute aprs la victoire du non.

- Enfin et surtout, il y a cette possibilit offerte de voter non pour freiner l'Europe, passe mon got trop rapidement de 12 25. Rapidit qui ne permettera certainement pas d'absorber la misre des pays de l'Est.

Ainsi, l'issu de ces dbats, c'tait clair : C'tait NON.

Puis une petite voix au fond de moi m'a press de rflchir encore d'avantage ce que je faisais. A prendre une feuille de papier et y noter quelques vrits :

- Une constitution n'est pas une srie de lois pour les annes venir, c'est un cadre dans lequel le pouvoir legislatif fera son travail. Social ou libral selon les orientations politiques du parlement europen, c'est dire selon les rsultats des prochaines lections europennes.

- Les vertues sociales, cologiques et laques voulues par beaucoup ne sont mme pas dans la constitution Franaise.

- Les possibilits d'obtenir d'autres avances sont quasi-nulles, ce trait tant le plus petit dnominateur commun ayant pu tre trouv entre tous les pays d'Europe. Dire non c'est laisser partir le train sans nous et rattraper inexorablement le wagon dans quelques annes. La meilleure faon d'avoir le pouvoir de faire changer les choses et de ne pas laisser les autres dcider sans nous, c'est d'accepter ce premier pas.

Mais surtout, comme dirait un de mes collgues insaliens : "Voter non, c'est tre assimil tous ces [...] de beatnicks et autres communistes." ;)

:: commentaires(5) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
11671 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.272 s s - 12 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1