Post-Eire - Fade
Blog
 calendar   rapports humains   monotonie   liberté   post-synchro   geek   couple   parfum   fin d'expatriation   amphi   séduction   nostalgie   vacances   rugby   amour   Irak   famille   tristesse   #echoes   Île de la réunion   bus    exs   grève   soirée   passeport   coeur d'expatriation   personnage   optimisme   self control   interview   mon blog   stage   bush   scolarité   télévision   écriture   paroles   travail   ambition   Madrid   photos   The Darkness   politique   bonheur   constitution européenne   futur   cadeaux   influence   Prague   humour   Blogs Lyonnais   souvenirs   langue anglaise   rupture   Matrix   Dublin   mal du pays   femmes   Noël   musique   blogosphère   retour d'expatriation   Médias   Red Box   europe   St Patrick   voyage   Paris   fin de vie étudiante   Lyon   8 décembre   Le Mouv'   enseignant   brevets logiciels   sexe   cinéma   loose   romance de vie   célibat   Freebox   Irlande   sida   alcool   Erasmus   moment de vie   dos   foot   anniversaire   préparation d'expatriation 
<< suivants

Mardi 06 Juillet

categories Fade [17h34] Fade

/images/saliere.pngJe suis fade. Une semaine et un jour que je suis rentré. Je divague dans les rayons de Carrefour tel un prisonnier qui sort d'une grève de la faim. Tout semble bon, tout semble abordable. Mon portable vibre. Je ne réponds pas.

Je suis fade. Je rentre chez moi, je déballe mes courses, et je salive en plaçant ma tranche de paté en croute dans mon assiette à coté de ses trois cornichons, tandis que mon cassoulet toulousain réchauffe... On sonne à l'interphone. Je ne réponds pas.

Je suis fade. J'ai utilisé mes dernières économies pour remplacer mon vieil ordinateur. Cinq années d'études dans l'informatique avec le même PC. Le nouveau est beau, silencieux, noir, magnifique. Je ne réponds pas aux mails.

Je suis fade. Mon esprit est là bas, mon corps est ici. Peu à peu il revient, réalisant qu'il ne pourra pas rester là bas éternellement. Ma vie ici n'est pas si mal tout compte fait, son principal problème reste sa réalité. Là bas c'était un rève...


[07/07 09h34] LN :

Tu es en plein processus de "re-entry"... presque aussi fort que le mal du pays plus connu.
Je me souviens après mon retour d'un an aux US comment tout me semblait inutile ; fade est un bon mot pour décrire cet état d'esprit.
Pour moi, cela a duré 6 mois, jusqu'à ce que je me décidé à repartir pour 6 mois en Autriche...
Trouve-toi un objectif aussi grand que l'aventure que tu viens de vivre pour retrouver sens...
(pas facile de mettre des mots sur tout ce qu'on ressent alors...)

Bon courage !


[07/07 09h44] Elodie :

La vie devrait toujours être faite de découvertes, de rencontres, de liberté.

Quand je suis rentrée, j'ai eu l'impression qu'on m'enchaînait à mon quotidien : toujours les mêmes personnes, tellement semblables à moi-même qu'elles ne m'apportaient rien, toujours la même langue à jamais domptée, toujours la même journée métro-boulot-dodo, toujours le même week-end à finir dans des boîtes hors de prix et dont l'ambiance frileuse n'a rien à voir avec la joyeuse orgie des nuits irlandaises.

La vie devrait toujours ressembler à un échange Erasmus.

Et mon tuteur de stage qui trouve que je manque d'entrain et de motivation... Ah bon?


[07/07 12h02] Chris :

Ca fait un an que je suis rentre (apres 2 ans en Ecosse).... je ne m'en suis pas encore completement remis...
Tout a changé entre mon depart et mon retour...enfin non, juste moi peut-etre... depuis il y a toujours un "mismatch" entre moi et mes potes (issues d'avant)...
"Fade" est un bon mot... je n'avais trouvé que "vide"...
courage ;D


[07/07 14h49] Dáithí :

Je comprends ton état d'esprit mais je ne pense pas que cette fadeur dure. Après toutes ces expériences, ces découvertes, ces rencontres et cette liberté dont parle Elodie penses-tu vraiment être fade par rapport à tes potes de fac qui eux, ne sont pas partis? Crois-tu réellement que c'était un rêve? Bien sur qu'il y a un décalage au retour et une période de ré-adaptation mais ton année erasmus est un plus et il est inutile de déprimer pendant les 2 années qui vont suivre ou bien cela n'aura servi à rien!


[08/07 09h06] Arkadia :

Il est clair que la parenthèse n'est pas toujours facile à refermer surtout lorsqu'en même temps on termine sa vie étudiante. Néanmoins il faut voir plus loin et valoriser cette expérience riche et ce qu'elle permet de préparer la suite.


[08/07 11h47] Chninkel :

On part et on ne rentre plus jamais. La vie d'expat, c'est une drogue dure.


[08/07 17h29] Agui :

Bonjour,
Je suis tombée par hasard sur ta page relatant des pérégrinations irlandaises et tout m'est revenu. Il y a 8 ans, j'étais moi aussi Erasmus en Irlande. A lire tes notes, j'ai eu l'impression que c'était moi qui les avait écrites. Je suis passée par les mêmes sentiments, les mêmes raisonnements que toi. Cela fait, maintenant bientôt 10 ans et mes souvenirs sont encore très clairs. Tu as eu la chance de vivre un moment exceptionnel. Garde-le au fond de toi comme un trésor. La vie n'est pas si fade après ça, au contraire. Voilà, je voulais, juste de te dire merci.


[09/07 20h02] Miss touni :

Coucou! Jpense que le mot "rêve" est trés bien trouvé ... C'est sur , avec le temps, on se réhabitue au quotidien , mais ca fait déjà 6 mois que je suis de retour de Leeds, et la nostalgie est toujours là qu'en j'y repense et je trouve toujours que la plupart des choses sont fades ici.. mais c'est la réalité .. il faut s'y résigner !! :/ une chose est sure, dés que j'ai l'occasion de repartir, je fonce !!


[10/07 04h49] miss lulu :

merci de raconter tout ca... c'est ce qui m'attend et j'en ai tellement peur... http://web.ics.purdue.edu/~lmoussu/2004/06/south-of-heaven-east-of-hell.html


[11/07 14h15] fredoche :

Malheureusement, repartir c'est pas la solution! Il faut apprendre à faire son deuil de ce qui a été un moment à part... Bon courage.


[12/07 02h32] la Mouche :

Les retours de voyage... Un mois ou deux après, on y pense moins. 3 mois après, on commence à oublier les odeurs, les gens, l'atmosphère. Après, on n'y pense presque plus. Ca restera un souvenir seulement, et on en parlera quelquefois, au détour d'une conversation.


[21/07 13h00] geminigirl :

bouh... je suis en Irlande depuis deux mois et j'y reste encore un mois...rien a coté de ce que tu as vécu mais je sais deja que je vais pleurer tout ce que j'ai dans un mois... alors au bout d'un an, je n'ose meme pas imaginer... ca ne me donne pas du tout envie de rentrer tout ca !


[29/07 17h22] Gaby :

Woua ... quel programme !
Quand je pense que dans 12 mois, jour pour jour, je serais dans le meme etat ...
Je suis aux Etats-Unis depuis 1 mois maintenant, et pour l'instant je n'ai pas eu trop le temps de toucher terre ... ni de reflechir a comment allait se passer cette annee en perspective.
Ton Blog m'en donne une idee assez claire : la fete, le bonheur, la decouverte d'une nouvelle vie, l'attachement a un pays qui n'est pas le sien, ... et dans a peine quelques mois, le dur retour a sa petite vie lyonnaise ... Mais la vie continue ;-)
Merci pour tous ces sentiments partages, je vais profiter au mieux possible de cette annee a venir, et j'hespere bien en revenir comme toi, des souvenirs plein la tete :-D ...
Un reve ... je suis bien d'accord ...


[29/07 17h35] Cypou :

Hallo !
Je suis juste un pote à Gaby à qui il vient de montrer ton blog. Quand je pense que demain est ma dernière journée de travail à Munich. Ca fait un an que je suis là, et je sens déjà que pas mal de choses vont me manquer.
Pire, je commence à me demander sérieusement si je ne vais pas revenir plus tard, après mes études, dans.. 1 an donc.
Il y a un an et ... des broutilles, j'avais peur de cette année, peur de partir, peur de cette langue que je ne comprenais que trop mal. Maintenant, je ne comprends toujours pas très bien l'allemand, mais j'ai des tas de souvenirs, de joies, de visites, tout plein de choses qui me font dire que je viens de passer une des plus merveilleuses années.

Bon courage à toi, peut-être pourras-tu prolonger ton rêve ?


[29/06 16h18] Dinaiz :

Salut Kitof !

Dans quelques jours, l'anniversaire de mon retour du Mexique ....pfff. Si ca peut te rassurer, j 'ai ressenti les memes choses que toi, et je continue a les resentir, meme si le "changement de rythme" fait qu'on n'a plus trop le temps de s'appitoyer sur son sort (et je dirais : heureusement !) . En tout cas, j'aime bcp ton blog !
A +


Pseudo :
Email : (N'apparaitra pas sur le site)
Web :http:// 
Commentaire :
CAPTCHA Image
 = (en lettres, sans espaces, mais avec tiret -)
Se souvenir de moi :
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
23151 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.472 s s - 13 requtes SQL (0.361 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1