Post-Eire - Unanarchy
Blog
 Lyon   humour   anniversaire   musique   Red Box   voyage   St Patrick   europe   mal du pays   Prague   interview   grève   Médias   Paris   bush   cadeaux   photos   parfum   mon blog   retour d'expatriation   amour   préparation d'expatriation   influence   rugby   ambition   self control   #echoes   constitution européenne   langue anglaise   coeur d'expatriation   bus   brevets logiciels   monotonie   Madrid   rapports humains   calendar   stage   romance de vie   post-synchro   séduction   sida   écriture   travail   cinéma   femmes   famille   fin d'expatriation   Erasmus   Dublin   tristesse   geek   dos   Le Mouv'    exs   optimisme   Noël   fin de vie étudiante   Freebox   télévision   Blogs Lyonnais   Matrix   politique   loose   rupture   The Darkness   couple   moment de vie   personnage   souvenirs   Irlande   soirée   scolarité   nostalgie   futur   passeport   enseignant   alcool   sexe   blogosphère   célibat   foot   amphi   Irak   vacances   8 décembre   bonheur   paroles   Île de la réunion   liberté 
<< suivants

Mercredi 19 Mai

categories Unanarchy [02h22] Unanarchy

/images/guignol.pngJ'ai le mal du pays. La France me manque. Mais beaucoup de choses me retiennent encore ici.

L'une d'entre elle est le calme, une certaine approche de la srnit que je n'prouve pas en France. Peut-tre est-elle de au fait qu'on ne m'insulte pas ici parce que, non, je n'ai pas de cigarette te donner. Ou peut-tre parce que je n'ai pas me sentir mal l'aise pendant que les 3 gamins de 14 ans sont en train de graver les vitres du mtro et de planter leur canif dans les siges, juste l au fond du wagon. Peut-tre qu'ici je n'ai pas risquer le poing dans la gueule en te disant que non, elle n'a pas envie de t'embrasser, elle ne te connais pas, elle est juste terrorise et ton bras autour de son cou et ta main sur sa cuisse n'arrange rien. Peut-tre parce qu'ici ma colloc' peut rentrer toute seule 3 heures du matin sans avoir s'inquiter de se faire emmerder malgr sa mini-jupe en faire palir de jalousie les filles de joie franaise. Peut-tre parce que tout ceci sont les seules choses que les irlandais ont eu reprocher la France lors de leurs passages touristiques ou Erasmus.

Alors lorsque je lis qu'on dnonce les bavures, comme si elles n'avaient jamais exist et qu'on s'indigne, comme si la gnralisation tait vidente et qu'aucune profession ne souffrait de brebis galeuses, je me rassure en me disant que l'objectivit politique du journal en question reste prouver et que personnellement, choisir entre une police trop efficace une police trop peu efficace, au vu de certains vnements (et l), selon moi beaucoup plus choquants, mon choix est vite fait.

:: commentaires(39) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
17044 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.164 s s - 12 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1