Post-Eire - Résonance mortelle (bis)
Blog
 brevets logiciels   vacances   coeur d'expatriation   mal du pays   sexe   humour   Irlande   Irak   alcool   politique   tristesse   cinéma   amour   Blogs Lyonnais   parfum   moment de vie   passeport   Le Mouv'   femmes   foot   ambition   famille   europe   The Darkness   rugby   scolarité   Madrid   souvenirs   écriture   préparation d'expatriation   travail   futur   Noël   8 décembre   musique   optimisme   fin de vie étudiante   nostalgie   bush   enseignant   self control   anniversaire   Médias   influence   cadeaux   voyage   stage   soirée   amphi   couple   photos   loose   Matrix   dos   célibat   Paris   romance de vie   #echoes   Prague   Freebox   fin d'expatriation   post-synchro   blogosphère   paroles   calendar   sida   télévision   St Patrick   Red Box   mon blog   rupture   Dublin   rapports humains   langue anglaise   personnage   séduction   grève   monotonie    exs   retour d'expatriation   Île de la réunion   liberté   geek   interview   bonheur   constitution européenne   Erasmus   Lyon   bus 
<< suivants

Vendredi 28 Novembre

categories Résonance mortelle (bis) [21h09] Résonance mortelle (bis)

/images/amant.gifHeu, je veux pas dire, mais le dernier single de Kyo : "Je saigne encore", il est tout de même limite dangereux. Un type en pleine dépression sentimentale dont la nana vient de le quitter pour un autre, qui passe ses journées les yeux grands ouverts sur son lit à méditer comment il peut se procurer un flingue pour aller les buter tous les deux qui entend ça :

Il a … le droit de poser ses mains sur ton corps
Il a … le droit de respirer ton odeur
Il a … même droit aux regards qui le rendent plus fort
Et moi… la chaleur de ta voix dans mon cœur
Et ça fait mal, crois moi, une lame, enfoncée loin dans mon âme
Regarde en toi, même pas l’ombre d’une larme
Et je saigne encore, je souris à la mort, tout ce rouge sur mon corps
Je te blesse dans un dernier effort

Il aime caresser ton visage quand tu t’endors
Et toi tu te permets de dire encore, encore
Je sais que ce qui ne tue pas nous rend plus fort
Mais moi, mais moi je suis déjà mort
Et ça fait mal, crois moi, une lame enfoncée loin dans mon âme
Regarde en toi, même pas l’ombre d’une larme
Et je saigne encore, je souris à la mort, tout ce rouge sur mon corps
Je te blesse dans un dernier effort

Mais je saigne encore, je souris à la mort
Mais je saigne encore, tout ce rouge sur mon corps

Tout ce rouge sur mon corps


A la fin de la chanson, c'est pour lui qu'il l'achete son flingue. Non mais franchement, y'a pas idée de faire des chansons comme ça.

Y'a pas idée...

:: commentaires(5) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
12118 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.467 s s - 12 requtes SQL (0.372 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1