Post-Eire - Charme Passif
Blog
 fin de vie étudiante   stage   vacances   personnage   bush   retour d'expatriation   brevets logiciels   moment de vie   voyage   amphi   paroles   séduction   bonheur   blogosphère   Matrix   Prague   Freebox   femmes   soirée   Île de la réunion   Irlande   télévision   rapports humains   scolarité   optimisme   cinéma   célibat   Lyon   rupture   bus   Dublin   liberté   passeport   dos   souvenirs   geek   coeur d'expatriation   amour   The Darkness   8 décembre   sida   monotonie   alcool   constitution européenne   romance de vie   enseignant   famille   Noël   musique   fin d'expatriation   Médias   sexe   travail   mal du pays   préparation d'expatriation   #echoes   mon blog   Red Box   tristesse   calendar   langue anglaise   futur   Irak    exs   couple   politique   influence   anniversaire   photos   humour   rugby   parfum   nostalgie   Paris   grève   europe   Madrid   cadeaux   Le Mouv'   écriture   interview   St Patrick   Erasmus   foot   Blogs Lyonnais   loose   self control   ambition   post-synchro 
<< suivants

Vendredi 28 Novembre

categories Charme Passif [06h23] Charme Passif

/images/redbox.jpgJe sais bien que comme tout lieu que je fréquente trop régulièrement, je vais m'en lasser un jour ou l'autre. Mais j'aime vraiment bien cette boite. Entrée libre, consommation à des prix défiants toute concurrence et musique acceptable. (Trouvez moi une boite en France, à entrée gratuite, et où la pinte de Heineken est à 2€50 ?).

En plus, j'ai réussi à contrôler mes automatismes qui m'agaçaient tant la semaine dernière, j'ai vraiment pris du plaisir à discuter avec les gens, et à rire avec eux des coutumes irlandaises ...

Je suis cependant toujours surpris de l'évolution des rapports humains, comment telle ou telle personne, avec qui vous ne vous trouviez que si peu d'affinités au premier abord peut devenir si proche de vous quelques semaines plus tard; voir ces deux là, qui n'avaient apparement rien en commun se rapprocher, observer comment ils peuvent énamer charme et sensualité alors qu'ils étaient si neutres et fades il y quelques semaines ; constater que d'autres gâchent leurs quelques mois d'étudiants Erasmus en brassant du vent ou en se fixant des buts inaccessibles, mais indétournables...

Qu'il est bon de vivre ici, même si ce vide immense, qui ne cesse de s'accroître depuis mon départ, n'a pas de remède ici, même si j'aimerais tant partager tout ceci avec ceux que j'ai laissé à Lyon, et même si le départ, dans quelques semaines, de toute cette petite troupe belge va me briser le coeur, je ne renoncerai pas à une prolongation d'encore quelques mois de cette vie ici...

Il ne manque donc plus que ce stage, objectif numéro des semaines à venir !

:: commentaire(1) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
9321 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.503 s s - 12 requtes SQL (0.39 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1