Post-Eire - Carnet de Route 2 : Retour de craie.
Blog
 Erasmus   voyage   préparation d'expatriation   nostalgie   Paris   humour   mon blog   fin de vie étudiante   bonheur   romance de vie   brevets logiciels   Île de la réunion   The Darkness   loose   self control    exs   dos   séduction   télévision   Noël   geek   sida   souvenirs   langue anglaise   fin d'expatriation   bush   cadeaux   travail   rupture   femmes   interview   monotonie   calendar   tristesse   Irlande   Irak   stage   scolarité   #echoes   Matrix   paroles   sexe   Lyon   Le Mouv'   soirée   Red Box   amphi   couple   cinéma   bus   enseignant   écriture   futur   rapports humains   retour d'expatriation   personnage   post-synchro   Blogs Lyonnais   Madrid   Prague   célibat   blogosphère   St Patrick   Médias   mal du pays   coeur d'expatriation   musique   Dublin   europe   influence   ambition   constitution européenne   vacances   grève   amour   parfum   alcool   photos   Freebox   liberté   rugby   passeport   famille   8 décembre   politique   anniversaire   optimisme   moment de vie   foot 
<< suivants

Vendredi 05 Septembre

categories Carnet de Route 2 : Retour de craie. [16h15] Carnet de Route 2 : Retour de craie.

/images/school.gifEn 15 ans de scolarité, j'ai vu défilé pas mal d'enseignants, des plus pédagogues, aux plus branleurs. D'ailleurs, plus j'approche de la fin, moins ils en font...

Cependant, un m'a particulièrement marqué. Il s'agit de mon prof de Français de 4/3ème. A mon sens, un prof charismatique mais autoritaire, et d'une pédagogie qui tient d'avantage à l'expérience et à la méthode qu'un un sens inné du dialogue.

Toutefois, s'il fallait que je n'en retienne qu'un, ça serait lui, sans grande hésitation :

Débarquant dans son cours, directement sorti de ma 5ème d'anaphabètes, il a su me donner les rudiments de l'orthographe, de la grammaire ainsi que le goût de la lecture. Mais peut-être que tout cela est aussi tombé à la bonne période de réceptivité de mon adolescence.

Quoi qu'il en soit, à chaque fois que je m'applique à pondre une quelconque prose, c'est son image qui me revient...

Et toute à l'heure, lorsque je suis allé le voir dans la toute nouvelle salle fumeur des enseignants du tout nouveau collège, c'est avec toute ma sincérité que je lui ai dit le fond de ma pensée à son propos. Il avait l'air touché, moi aussi...

:: commentaire(1) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
8083 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.456 s s - 12 requtes SQL (0.363 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1