Post-Eire - Lyon
Blog
 mal du pays   soirée   sida   Irlande   cinéma   futur   souvenirs   Irak   voyage   amour   vacances   passeport   liberté   St Patrick   écriture   loose   Noël   célibat   post-synchro   constitution européenne   foot   geek   scolarité   optimisme   télévision   ambition   retour d'expatriation   bush   brevets logiciels   bonheur   bus   amphi   préparation d'expatriation   séduction   rugby   rupture   Blogs Lyonnais   romance de vie   Lyon   coeur d'expatriation   Paris   Médias   couple   The Darkness   europe   Prague   mon blog   influence   moment de vie   sexe   Le Mouv'   grève   langue anglaise   femmes   parfum   blogosphère   interview   Freebox    exs   dos   Matrix   self control   humour   photos   #echoes   musique   fin d'expatriation   famille   alcool   personnage   Dublin   paroles   Madrid   rapports humains   travail   Île de la réunion   Red Box   enseignant   nostalgie   anniversaire   stage   tristesse   cadeaux   8 décembre   fin de vie étudiante   politique   Erasmus   calendar   monotonie 

4 posts pour la cat�gorie 'Lyon'

<< suivants

Dimanche 11 Décembre

categories Lueurs des gônes. [13h34] Lueurs des gônes.

/images/bougie.pngLes grandes vacances et autres colonies ont ceci de troublant quand on est encore qu'un enfant, ou un jeune adolescent, de pouvoir mélanger l'espace de quelques semaines plusieurs régions de France.

A cet âge là, on a beau le savoir, on est notamment mis face à nos différences culturelles et linguisitiques au sein de notre même pays. Entre chocolatines pour les uns, accent prononcé pour les autres, et multiples expressions étranges, c'est à cet âge là que j'ai vraiment pris conscience de la spécificité locale du 8 décembre en tant qu'éternel lyonnais.

Cet excitation du 8 décembre au soir quand je rentrai fébrile de l'école, la nuit était en train de tomber, les premières bougies apparaissaient aux fenêtres. J'étais pressé, je pignais d'impatience, mais mes parents retardaient judicieusement le bon moment afin d'être sûr que je sois couché lorsqu'elles allaient s'éteindre.

Puis ils sortaient le vieux carton que l'on sait jamais où ranger, casé en fin de compte à coté des décorations de Noël, duquels ils sortaient les verres poussiéreux et le stock de bougies. Plus les années passaient, plus j'avais le droit d'intervenir sur le processus méticuleux : Déballer les verres, y placer les bougies, allumer les bougies, et surtout placer doucement les verres sur le rebord de la fenêtre.

Jeudi soir, pour la première fois j'ai posé mes propres bougies au bord de mes fenêtres, avec toujours la même angoisse de les faire tomber.

Se balader dans les rues de Lyon un soir de 8 décembre est vraiment quelque chose à faire une fois dans sa vie, car aucune photo ne pourra transmettre ce spectacle qu'aucune rue de la ville ne se refuse à accueillir.

Le lendemain, j'ai toujours ce petit pincement au coeur de retrouver ces verres froids posés sur le bord de la fenêtre, à l'intérieur desquels une petite méche noircie devient la seule preuve de la lueur de la veille.

Aujourd'hui, je ne sais pas où ranger ces verres, sans doute parce que je n'ai toujours pas encore trouvé de place pour mes décorations de Noël...

:: commentaires(8) ::

Lundi 04 Août

categories Ingratitude Cinématographique [10h41] Ingratitude Cinématographique

/images/coutvie.jpgVu "Le coût de la vie". Film très sympa qui présente une approche intéressante des différents comportements que nous avons tous avec l'argent. On retrouve beaucoup de nos propres attitudes ainsi que celles de nos proches à travers les personnages poussés ici à l'extrême.

De plus, et surtout, je ne pouvais pas passer à coté du lieu de tournage de ce film, puisqu'il a été intégralement tourné à Lyon, Capitale des Gaules et de la Gastronomie. Vous pourrez ainsi découvrir, ou redécouvrir les quartiers historiques de Lyon (classés patrimoine de l'humanité, soit dit en passant), la basilique de Fourvière, les quais du Rhône et de la Saone, la presqu'île, les bus Lyonnais, parmis les plus modernes du monde, et vous noterez même la petite reférence à Villeurbanne, ville hautement remarquable, puisqu'il s'agit de la mienne =)

Parce que, sans aucun chauvinisme local, vous remarquez que si Marseille a le droit reguièrement à quelques beaux titres du cinéma français, Lyon n'est que très rarement utilisé comme lieu de tournage, ce qui est, je pense, assez frustrant, car si je ne retire rien aux charmes des villes comme Paris ou Marseille, d'autres villes, telles que Toulouse et Lyon, possèdent largement les atouts necessaires pour devenir des lieux de tournage. Surtout si l'on ajoute que le cinéma est tout de même né à Lyon ! Alors avis aux réalisateurs et scénaristes, et merci à Philippe Le Guay.

:: commentaires(5) ::

Mardi 29 Juillet

categories Plaisir démodé. [16h40] Plaisir démodé.

/images/terreaux.gifWeek-end très sympathique. C'est lorsque je fais visiter cette belle ville de Lyon que je m'aperçois d'autant plus de ses charmes historiques. Ravi d'avoir rencontré cette belle et grande blonde helvète, ravi d'avoir eu ces discussions qui permettent de prendre un peu de recul sur sa propre vie... Ravi.

Moins ravi de souffrir encore de ce dos qui me fait comprendre cruellement qu'on ne peut pas maltraiter son corps eternellement, moins ravi de cette pile de paperasses qui s'ammoncellent sans que mon manque de sommeil me permette de m'en occuper.

La seule chose de positif dans cette journée d'hier que j'ai passé bloqué au lit, c'est la musique. Au hasard, d'un CD, d'un MP3 ou de la radio, peu importe, j'ai redécouvert Aznavour. Oui Aznavour. Cet artiste d'une autre génération, mais dont les textes possèdent une réalité et une justesse que peu ont égalé. Si vous prenez quelques instants, là maintenant, pour écouter "Comme ils disent...", "A ma fille", ou "Non, je n'ai rien oublié", je vous assure, vous ne le regretterez pas, et vous guerirez même quelques maux de l'âme, le temps d'une chanson...

:: commentaires(3) ::

Samedi 22 Mars

categories Linkslut Local [19h10] Linkslut Local

/images/lyon-blason.gifA cause de Corsac et de son Echoes, je discute davantage avec des bloggeurs de l'autre bout de la France (Toulouse et Paris), qu'avec ceux de ma propre ville.

Il n'y a donc pas de raison ;) Un grand boujour donc à ceux qui partagent le même air pollué, qui sont protégés par la même St Vierge de Fourvière et qui se saoulent dans la même Rue St Catherine ! Salut donc à Cerise, Dreu, Intenz, PornKing et à celle qui est passée en coup de vent, j'ai nommé la biologiste aux pneux crevés Eve !

:: commentaire(0) ::
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page générée en 0.205 s s - 16 requêtes SQL (0.029 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1