Post-Eire - cinéma
Blog
 rupture   loose   liberté   ambition   photos   bush   influence   coeur d'expatriation   The Darkness   interview   Noël   romance de vie   Freebox   amour   mal du pays   Le Mouv'   paroles   constitution européenne   amphi   Irlande   moment de vie   souvenirs   Île de la réunion   vacances   post-synchro   nostalgie    exs   passeport   soirée   dos   préparation d'expatriation   sexe   Red Box   couple   séduction   Lyon   Madrid   geek   sida   monotonie   Blogs Lyonnais   Erasmus   parfum   travail   alcool   Prague   fin d'expatriation   télévision   enseignant   8 décembre   St Patrick   calendar   brevets logiciels   célibat   anniversaire   langue anglaise   Irak   politique   grève   self control   fin de vie étudiante   Médias   cadeaux   bonheur   Dublin   rapports humains   humour   personnage   rugby   Matrix   blogosphère   famille   cinéma   #echoes   scolarité   mon blog   musique   retour d'expatriation   bus   voyage   europe   Paris   femmes   tristesse   foot   écriture   futur   optimisme   stage 

5 posts pour la cat�gorie 'cinéma'

<< suivants

Mardi 28 Juin

categories Fontaine je ne boirai pas de ton eau. [20h12] Fontaine je ne boirai pas de ton eau.

/images/queue.pngNon, pas la peine d'insister, je n'irais pas. Aucune envie de rester 2 heures à faire la queue dans une chaleur accablante, et me retrouver avec un torticolis pour avoir regarder le film tout devant à gauche. Surtout que l'économie réalisée par rapport à des tickets de CE est toute relative (sans doute un des rares avantages à ne plus être étudiant).

Les seuls souvenirs de fêtes de cinéma qui me viennent à l'esprit, ont lieu en 3ème lorsque je retrouve écrasé contre les grilles du Pathé sous un vrai cagnard, à 2 doigts de la syncope, pour en fin de compte regarder des films un rang devant les caïds du collège qui écoutaient leur walkman à fond, jetaient des pop corn et pissaient à même les escaliers de la salle.

Définitivement non. J'irais donc voir, à mon habitude, les films qui me font envie, un mois minimum après leur sortie, le Lundi soir à la séance de 22h30 dans la petite salle au premier étage de l'UGC, peinard !

:: commentaires(7) ::

Mardi 14 Juin

categories Reflets Erasmus. [15h09] Reflets Erasmus.

/images/ae_movie.jpgCertains films vous marquent plus que d'autres. Au delà du talent de la réalisation et de la qualité des acteurs, il y a bien souvent le fait que le scénario, où même juste quelques scènes, fassent echo à votre propre vie.

Pour ma part, je n'irai pas jusqu'à dire qu'un film a changé ma vie, mais il y a en tout cas certainement contribué. Je suis parti à Dublin en pensant y vivre une partie du scénario, et y croiser quelques personnages, j'y ai vécu l'auberge irlandaise en grandeur nature.

Ce film vous l'aurez compris, j'ai déjà eu l'occasion d'en parler et même de m'en inspirer pour mon blog Erasmus, il s'agit de l'Auberge Espagnole, et il passe ce soir sur France 2. Si vous l'avez raté, si vous l'avez oublié, ou si vous êtes en pleine hésitation pour un futur départ à l'étranger, réservez votre soirée.

Quand à la suite, les Poupées Russes, tout ce que j'espère c'est qu'il n'aura pas d'effets aussi importants sur mon existence que le premier du nom.

:: commentaires(11) ::

Jeudi 08 Avril

categories Trop cher, trop bon ! [14h55] Trop cher, trop bon !

/images/killbill.pngDix-sept heures hier soir. J'étais dans le bus qui me conduisait de mon lieu de stage à aéroport.

La circulation est assez impressionnante à cette heure çi dans Dublin, et le bus était alors bloqué comme à son habitude dans les embouteillages. J'avais beau être assez excité par l'arrivée de mon compagnon des douze prochains jours, qui se trouve être par la même occasion celui de mes dix dernières années, l'attente se faisait longue.

Elle l'était apparement aussi pour la petite troupe d'une dizaine de belges qui occupait le fond du bus. En bons touristes qu'ils étaient ils parlaient très forts, persuadés que personne ne pouvaient les comprendre.

Leur niveau d'anglais semblait assez faible, voir nul à en croire leurs conversations, mais je ne me serais jamais douté de la suite des événements.

Arrivé à un arrêt de bus, un des protagonistes de cette petite troupe essaya de comprendre les diverses publicités qu'il voyait à travers la fenêtre.

- 'Kill Bill', alors ça je sais, 'kill' ça veut dire tuer.
- Ouais, c'est un film d'ailleurs. C'est de spielberg je crois.
- Et Bill ça veut dire quoi ? C'est un prénom, non ?
- Non, 'bill' ça veut dire 'addition'
- 'Tuer l'addition', c'est bizarre comme nom de film. Y'a bien que ces cons d'americains pour faire des films pareils.

:: commentaires(2) ::

Samedi 07 Février

categories Reboot. [01h46] Reboot.

/images/bigfish.png
Enfin trouvé le temps de mettre à jour les photos. Après un joli foirage et une suppression de tout l'historique et de tous les commentaires (vous êtes donc obligé de vous lâcher pour compenser cette lourde perte), j'ai reussi à ajouter les plus de 1000 photos depuis début décembre. Principalement les fameux départs de ces derniers jours. Merci encore à ce Monsieur, et aux autres photographes Erasmus dont j'ai ajouté les oeuvres.

Vous pourrez y observer le magnifique paradoxe Erasmus. Celui d'arriver tout seul, sans connaitre personne, et quelques mois plus tard, avoir du mal à faire rentrer tout le monde dans son appart' pour fêter son départ.

En attendant les nouveaux arrivages de jeunes européens tout perdus venus affronter un second semestre à Dublin, je pars demain à Kilkenny et Waterford, certainement de nouvelles photos si le temps s'y prête.

Il faut bien se changer les idées car cette transition n'est pas des plus évidente à gérer... Le coté positif, c'est que ça m'a obligé à me bouger jusqu'au cinéma le plus proche, malgré mon appréhension de payer 6 euros pour ne rien comprendre. A ma grande surprise, j'ai tout de même dû faire quelques progrès car non content d'avoir compris, j'ai adoré. Courez voir Big Fish, dès qu'il sera sorti chez vous. Il vaut le déplacement !

Petit détail en passant, sachez que si vous allez voir un film à Dublin, vous avez des grandes chances d'être 'placé' dans la salle. C'est à dire que la jolie madame à la caisse vous demandera à quel endroit vous voulez être assis, elle pourra même vous montrer les endroits encore libres, et qu'une autre jolie madame vous accompagnera à votre place une fois dans la salle.
Je suis peut-être pessimiste, mais je doute que ce genre de système puisse fonctionner en France. Cela a beau fonctionner au théatre ou pour les concerts, j'appréhende les "Ha monsieur, je crois que vous êtes assis à ma place" qui m'agacent copieusement dans les trains. Et puis, cette optimisation maximum m'empêcherai d'utiliser un siège pour mettre tout mon bordel afin d'éviter qu'un gros qui pue s'assoit juste à coté de moi en machouillant son pop-corn pendant tout le film. Des fois, l'anarchie ça a du bon.

Coté Geek et Blogosphère, un nouveau projet en préparation qui devrait m'occuper la semaine prochaine pendant mes premiers jours de stage...

:: commentaires(3) ::

Lundi 04 Août

categories Ingratitude Cinématographique [10h41] Ingratitude Cinématographique

/images/coutvie.jpgVu "Le coût de la vie". Film très sympa qui présente une approche intéressante des différents comportements que nous avons tous avec l'argent. On retrouve beaucoup de nos propres attitudes ainsi que celles de nos proches à travers les personnages poussés ici à l'extrême.

De plus, et surtout, je ne pouvais pas passer à coté du lieu de tournage de ce film, puisqu'il a été intégralement tourné à Lyon, Capitale des Gaules et de la Gastronomie. Vous pourrez ainsi découvrir, ou redécouvrir les quartiers historiques de Lyon (classés patrimoine de l'humanité, soit dit en passant), la basilique de Fourvière, les quais du Rhône et de la Saone, la presqu'île, les bus Lyonnais, parmis les plus modernes du monde, et vous noterez même la petite reférence à Villeurbanne, ville hautement remarquable, puisqu'il s'agit de la mienne =)

Parce que, sans aucun chauvinisme local, vous remarquez que si Marseille a le droit reguièrement à quelques beaux titres du cinéma français, Lyon n'est que très rarement utilisé comme lieu de tournage, ce qui est, je pense, assez frustrant, car si je ne retire rien aux charmes des villes comme Paris ou Marseille, d'autres villes, telles que Toulouse et Lyon, possèdent largement les atouts necessaires pour devenir des lieux de tournage. Surtout si l'on ajoute que le cinéma est tout de même né à Lyon ! Alors avis aux réalisateurs et scénaristes, et merci à Philippe Le Guay.

:: commentaires(5) ::
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page générée en 0.190 s s - 17 requêtes SQL (0.028 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1