Post-Eire - Aznavour
Blog
 retour d'expatriation   loose   tristesse   Lyon   brevets logiciels   stage   ambition   anniversaire   St Patrick   grève   post-synchro   mon blog   scolarité   Paris   télévision   paroles   Irak   optimisme   séduction   8 décembre   Blogs Lyonnais   Prague   #echoes   humour   Erasmus   bus   souvenirs   nostalgie   moment de vie   enseignant   cinéma   rupture   bonheur   coeur d'expatriation   photos   interview   Red Box   Noël   voyage   préparation d'expatriation   travail   blogosphère   constitution européenne   futur   Île de la réunion   sida   vacances   monotonie   liberté   calendar   écriture   rugby   cadeaux   langue anglaise   parfum   femmes   The Darkness   amphi   dos   Madrid   fin d'expatriation   alcool   fin de vie étudiante   célibat   romance de vie   foot   famille   geek   politique   sexe   influence   couple   passeport   Le Mouv'   rapports humains   bush   self control   mal du pays   Matrix    exs   musique   Dublin   europe   amour   Médias   Irlande   soirée   personnage   Freebox 

1 posts pour la cat�gorie 'Aznavour'

<< suivants

Mardi 29 Juillet

categories Plaisir démodé. [16h40] Plaisir démodé.

/images/terreaux.gifWeek-end très sympathique. C'est lorsque je fais visiter cette belle ville de Lyon que je m'aperçois d'autant plus de ses charmes historiques. Ravi d'avoir rencontré cette belle et grande blonde helvète, ravi d'avoir eu ces discussions qui permettent de prendre un peu de recul sur sa propre vie... Ravi.

Moins ravi de souffrir encore de ce dos qui me fait comprendre cruellement qu'on ne peut pas maltraiter son corps eternellement, moins ravi de cette pile de paperasses qui s'ammoncellent sans que mon manque de sommeil me permette de m'en occuper.

La seule chose de positif dans cette journée d'hier que j'ai passé bloqué au lit, c'est la musique. Au hasard, d'un CD, d'un MP3 ou de la radio, peu importe, j'ai redécouvert Aznavour. Oui Aznavour. Cet artiste d'une autre génération, mais dont les textes possèdent une réalité et une justesse que peu ont égalé. Si vous prenez quelques instants, là maintenant, pour écouter "Comme ils disent...", "A ma fille", ou "Non, je n'ai rien oublié", je vous assure, vous ne le regretterez pas, et vous guerirez même quelques maux de l'âme, le temps d'une chanson...

:: commentaires(3) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page gnre en 0.139 s s - 13 requtes SQL (0.041 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1