Post-Eire - enseignant
Blog
 Red Box   Le Mouv'   alcool   Irak   geek   The Darkness   post-synchro   vacances   soirée   mal du pays   fin de vie étudiante   grève   passeport   europe   femmes   sexe   bush   constitution européenne   paroles   fin d'expatriation   Médias   nostalgie   blogosphère   romance de vie   famille   Paris   moment de vie   monotonie   sida   Lyon   couple   ambition   photos    exs   #echoes   humour   Irlande   souvenirs   foot   enseignant   cadeaux   dos   Blogs Lyonnais   télévision   anniversaire   personnage   coeur d'expatriation   bus   rupture   self control   calendar   brevets logiciels   Freebox   Erasmus   Dublin   mon blog   tristesse   musique   politique   futur   célibat   Prague   rugby   Matrix   retour d'expatriation   écriture   scolarité   voyage   préparation d'expatriation   séduction   influence   travail   bonheur   loose   liberté   amour   interview   optimisme   parfum   Madrid   cinéma   Noël   St Patrick   langue anglaise   stage   8 décembre   Île de la réunion   rapports humains   amphi 

3 posts pour la cat�gorie 'enseignant'

<< suivants

Vendredi 05 Septembre

categories Carnet de Route 2 : Retour de craie. [16h15] Carnet de Route 2 : Retour de craie.

/images/school.gifEn 15 ans de scolarité, j'ai vu défilé pas mal d'enseignants, des plus pédagogues, aux plus branleurs. D'ailleurs, plus j'approche de la fin, moins ils en font...

Cependant, un m'a particulièrement marqué. Il s'agit de mon prof de Français de 4/3ème. A mon sens, un prof charismatique mais autoritaire, et d'une pédagogie qui tient d'avantage à l'expérience et à la méthode qu'un un sens inné du dialogue.

Toutefois, s'il fallait que je n'en retienne qu'un, ça serait lui, sans grande hésitation :

Débarquant dans son cours, directement sorti de ma 5ème d'anaphabètes, il a su me donner les rudiments de l'orthographe, de la grammaire ainsi que le goût de la lecture. Mais peut-être que tout cela est aussi tombé à la bonne période de réceptivité de mon adolescence.

Quoi qu'il en soit, à chaque fois que je m'applique à pondre une quelconque prose, c'est son image qui me revient...

Et toute à l'heure, lorsque je suis allé le voir dans la toute nouvelle salle fumeur des enseignants du tout nouveau collège, c'est avec toute ma sincérité que je lui ai dit le fond de ma pensée à son propos. Il avait l'air touché, moi aussi...

:: commentaire(1) ::

Mardi 20 Mai

categories Vu à la TV [10h33] Vu à la TV

/images/larmes.jpg Une jeune fille de 20 ans, en école d'audiovisuel. Elle a un examen très important dans 15 jours et doit absolument le préparer. Pour cela elle a besoin d'accéder à la salle audiovisuel de son établissement scolaire, comme elle le fait tous les jours depuis plusieurs mois. Et hier, elle avait justement une partie cruciale a préparer...

Oui, mais voilà, hier c'était la grève, et son établissement été bloqué (!) par les enseignants. En effet, ces derniers, pour protester contre la réforme des retraites du gouvernement, à défaut de pouvoir manifester parce qu'il pleuvait, et ne voulant pas travailler pour autant, avait décider d'investir l'entrée (abritée) de leur propre établissement.

Et l'on voyait donc cette scène surréaliste de cette étudiante en larmes, au bord de la crise de nerfs voulant simplement entrer dans sa propre école pour, comme elle le disait "Préparer mon examen, et préparer mon avenir".

Mais les enseignants, n'en démordaient pas, ils voulaient pouvoir planter des poireaux dans leur carré de jardin à 58 ans, pas à 60, même si pour cela ils devaient ravaler la seule chose qui pouvait leur rester : L'éthique du métier, et le respect du travail des éléves...

:: commentaires(2) ::

Mardi 14 Janvier

categories Naïveté scolaire [16h47] Naïveté scolaire

Parmis toutes les phases de notre enfance, il y en a une qui peut-être particulièrement traumatisante. C'est le moment où l'on s'aperçoit avec stupeur que nos parents n'ont pas toujours raison, qu'ils mentent parfois, qu'ils se prennent la honte en public, qu'ils ne savent pas tout sur tout, ou encore qu'ils affirment des conneries plus grosses qu'eux. Soit.

Un peu plus tard (souvent guére longtemps après), c'est au tour de la maitresse, du maître, ou du prof (mais là c'est au moins que vous êtes allé jusqu'en sixième et c'est que vous avez eu une enfance un peu naïve... et/ou surprotégeé et/ou en classe unique à la campagne ;) ). Bref, le mythe de l'instit' qui sait tout s'écroule à son tour, et vous devez donc affronter ce monde imparfait...

Tout va donc pour le mieux puisque vous être conscient des lacunes de vos enseignants, vous poursuivez donc votre scolarité bon gré, mal gré en essayant de prendre ce que chaque prof à de bon à vous donner (bon ok, pour certains faut bien chercher), mais dans l'ensemble vous vous en sortez...

Puis arrive le jour où arrive THE Prof. Celui qui sort du lot de par son intolérence et son manque de souplesse. Celui dont les autres profs parlent. Celui qui montre autant de sympathie et de compréhension envers ses élèves que'une mante religieuse envers son conjoint. Bref le prof qui vous fait penser qu'il devrait y avoir une selection psychologique plus poussée pour l'accès à la profession d'enseignant. Ce jour était aujourd'hui pour moi. Pour fêter ça, voici mes pensées du moment :


Quand ils sont tout neufs
Qu'ils sortent de l'œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d'venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J'leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun's cons
Qui n'le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p'tits bleus
Pour des cons
Méditez l'impartial message
D'un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan


Le Temps Ne Fait Rien A L'affaire - Georges Brassens

:: commentaire(0) ::
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page générée en 0.025 s s - 15 requêtes SQL (0.004 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1