Post-Eire
Blog
 8 décembre   St Patrick   geek   préparation d'expatriation   Madrid   foot   interview   cadeaux   dos   loose   paroles   futur   scolarité   coeur d'expatriation   tristesse   Prague   mon blog   nostalgie   parfum   post-synchro   politique   famille   soirée   séduction   bush   sida   brevets logiciels   télévision   Matrix   moment de vie   Blogs Lyonnais   enseignant   ambition   souvenirs   Erasmus   travail   Paris   Lyon   écriture   Freebox   europe   célibat   blogosphère   Médias   Le Mouv'   rupture   sexe   Irak   bus   personnage   femmes   cinéma   Dublin   rugby   monotonie    exs   musique   vacances   langue anglaise   amour   fin de vie étudiante   anniversaire   liberté   Irlande   The Darkness   Noël   voyage   bonheur   fin d'expatriation   stage   constitution européenne   grève   optimisme   self control   amphi   photos   influence   rapports humains   humour   alcool   Red Box   passeport   retour d'expatriation   mal du pays   calendar   couple   #echoes   romance de vie   Île de la réunion 
<< suivants

Dimanche 26 Octobre

categories Pripties Hertziennes [11h14] Pripties Hertziennes

/images/radio.jpgVoici quelques mois que j'avais t contact par la radio nationale Le Mouv', dans le cadre de leur mission "Le Mouv' d'Ailleurs". Ils recherchaient des tudiants expatris pour alimenter leur chronique. Je n'tais pas encore parti, ni sr de partir, mais je m'tais propos, tant un auditeur assidu de cette radio, une occasion de passer de l'autre cot ne se ratait pas.

A cause de quelques problmes de reports, de stagiaires et d'emploi du temps incompatible, j'ai cru un moment que cette interview n'allait jamais se faire. Heureusement, tout s'est confirm cette semaine, et malgr un ala de dernire minute (d'ailleurs entre nous, le rseau GSM ici, c'est vraiment de la merde), j'ai enfin pu avoir un journaliste au tlphone.

Arrive le moment de la surprise, car j'apprends que non seulement ils veulent m'interviewer par rapport mon sjour ici, en Irlande, mais en plus, ils sont interresss par mon blog pour nourrir leur futur reportage sur le sujet. Ni une ni deux, j'embraye donc sur ma vision du blog et des blogueurs, les questions thiques, les ragots, les buts, et les faiblesses du blogueur en gnral et des compatriotes de ma blogosphre en particulier ...

On est toujours ravi lorsqu'un tel coup de projecteur se pointe sur notre petite personne et sur nos activits. Cependant, en presque une heure d'interview, il n'en sera diffus que quelques dizaines de secondes. Le discours en sera d'autant plus rduit. Seule l'information brute en sera extraite, plus de trace de l'argumentation, des nuances. Il est certain que ce qu'il me semble avoir dit de plus pertinent, ne le sera sans doute pas pour le journaliste, et inversement .

Nanmoins, je fais confiance ce dernier, trs sympathique et trs professionnel, pour savoir tirer de toutes ses interviews (car mon petit doigt m'a dit que d'autres blogueurs, dont certains trs connus, passeront leur tour, et trs bientt la difficile preuve de l'interrogatoire...) une chronique riche et interressante sur l'univers des weblogs et des blogueurs.

Donc, si tout va bien, je devrais tre diffus sur le Mouv' l'occasion de 2 chroniques : "Le Mouv' d'ailleurs" propos de mon voyage en Irlande et de ma vie ici, et "Le Buzz du Mouv' " sur l'univers des weblogs.

Affaire suivre donc ...

:: commentaires(5) ::

Jeudi 23 Octobre

categories Orgueil mal plac [20h14] Orgueil mal plac

/images/contrast.jpgLe pouvoir de valorisation de la sduction est immense. Nombreux sont les gens ici qui perdent leurs moyens et leurs convictions au dtour d'un sourire, d'un compliment ou du fait d'un quelconque intrt port leur gard.

Mais que ce jeu de la sduction est dangereux, car tout le monde a besoin d'un but en ce bas monde. Tout le monde est la recherche d'une motivation pour rythmer ses soires et ses journes.

Or derrire ce qu'on pourrait appeller sduction, jeu ou charme se cache en ralit d'autres sentiments beaucoup plus lourds de consquences tels que l'orgueil, l'envie ou la jalousie.

Le mot 'jeu' est donc dfinitivement mal choisi, et c'est bien dommage, il serait pourtant si bnefique certains de se laisser tenter l'espace d'une soire, ou plus...

:: commentaires(2) ::
categories Go ! [20h00] Go !

/images/go.jpgC'est bien connu, on se rend compte des choses qui font notre bonheur lorsque justement on ne les possde plus.

Je pensais pouvoir me passer de ces futilits de la vie, ces petits trucs qui entouraient mon quotidien... Or c'est sans doute ce genre de choses qui m'ont le plus manqu durant les semaines qui viennent de s'couler.

Mais depuis quelques jours, les vnements glissent sur moi sans m'affecter, ou plutt j'arrive ne prendre que le positif des situations. Le bonheur d'un instant ne tient parfois qu' une nouvelle rencontre, une nouvelle personnalit, un regard...

Bien dans mes ides, je commence rellement prendre mon pied ici, alors que d'autres se lassent, moi j'arrive. J'ai mis du temps, mais on ne choisi pas non plus les venements qui rythment notre vie.

Dublin, nous deux...

:: commentaire(0) ::

Mercredi 22 Octobre

categories Un de plus... [02h02] Un de plus...

/images/caress.gif10h12. La sonnerie aggressive de l'interphone me sort de ma concentration. Vu mon tat pteux et matinal, je n'ai pas spcialement envie que les yeux de quelqu'un se posent sur mon t-shirt publicitaire et mon caleon baillant. Je fais mine de rien, et prie interieurement pour qu'un de mes collocs aille ouvrir.

Merde, pas une raction dans l'appart' malgr le rappel insistant. Je me rsoud me lever, tout en rduisant l'effort au minimum, j'ouvre sans rien dire, mon anglais est particulirement inefficace le matin. J'entrebaille la porte et retourne mes travaux informatiques.

"Y'a quelqu'un ?"

Mon coeur double d'un seul coup sa frquence de pulsation ... cette voix...

Je me prcipite hors de ma chambre ... c'est bien elle ... elle ne dit rien, ses yeux en disent plus long. Elle sourit, un sourire gn, mais tout aussi explicite. Tel un animal, elle aggrippe ma bouche avec la sienne et dans un mme mouvement elle claque la porte du talon.

Elle me pousse contre la porte de ma chambre tout en remontant ses mains de chaque cot de ma nuque. Lorsqu'elle glisse ses doigts dans mes cheveux nous sommes dj allongs sur ce lit o j'ai si longtemps rv de la retrouver...

Tout le reste n'est alors qu'effluves, parfums enivrants et regards plisss de plaisir... C'est si bon de la retrouver enfin... Plus rien n'a d'importance, part elle...

La fin de cette histoire n'a rien d'original, reveil, emmergeance d'un rve qui semblait pourtant si rel. Mais le manque d'originalit n'a rien d'apaisant... Elle me manque, je n'en peux plus...

:: commentaires(3) ::

Dimanche 19 Octobre

categories Webstars. [23h36] Webstars.

/images/mozablog.jpgIl y a quelques mois, dans un contexte particulier, France Info traitait pour la premire fois des weblogs.

C'est au tour du Mouv' de s'y mettre, dans une chronique que j'ai trouv juste et actuelle.

Sont cits (par ordre d'apparition) :

mediaTIC - http://mediatic.blogspot.com/
Tropique du cancre - http://tropiqueducancre.free.fr/
Neokraft - http://www.neokraft.net/blog/
Journal Infime - http://www.journalinfime.com/
Le Meilleur du Peer - http://mr.peer.tribalix.com/blog/
Trying to find Myself - http://t2fm.net/

Cette fois i, c'est donc sr, Nacara et Bingirl sont has been...


[edit : A la demande gnrale (et surtout de eve), les logos utiliss pour leur mozaque proviennent (de gauche droite et de haut en bas) des blogs suivants : ]

Biolog - http://biolog.atlocalhost.net/
Chips & Cosmophysique - http://cosmochips.free.fr/
Le Meilleur Du Peer - http://mr.peer.tribalix.com/blog/

Naughty Bytes - http://www.emmanuelle.net/
Temps-Prsence - http://www.nacara.net/
Blogger - http://www.blogger.com/

Weblogues - http://www.weblogues.com/
mediaTIC - http://mediatic.blogspot.com/
Geradon - http://www.geradon.be/

Merci aux gens d'echoes pour m'avoir aid retrouver les propritaires.

:: commentaires(4) ::
categories Comme  la maison... [18h34] Comme la maison...

/images/piaf.jpgSoire trs sympathique hier. Dans un premier temps, je suis all voir un Hommage Edith Piaf par une chanteuse du coin : Anne Bushnell.

Trs sympathique, ambiance caf thatre, petite salle trs intime, et une atmosphre qui me plaisait malgr la majorit de ttes permanentes et grisonnantes.

L'accent anglais tait prononc, le franais hsitant mais la voix tait magnifique. Vous pouvez juger ici.

Ensuite un petit tour en ville, aprs avoir beaucoup cherch, nous nous sommes poss au "Caf en Seine". Incrustation dans un enterrement de vie de jeune fille, et discussions trs sympathiques qui m'ont fait du bien. Certainement celles que je cherchais depuis que je suis arriv ici : Futiles, drles et remmoratives.

Le plus hallucinant a t comme d'habitude la foule dans les rues. Il tait plus de 3h du matin, et je vous laisse juger... Il n'y avait aucun venement particulier, c'tait un samedi soir comme les autres, et c'est pour cela que j'aime cette ville.

Juste un truc, les travaux nocturnes ne sont pas interdits ici, et le marteau piqueur 3 heures du matin sous des fentres d'habitations, c'est assez ahurissant !

Enfin, il a fallu rentrer, affronter les mouettes qui nous rappellent que nous sommes au bord de l'ocan, et attendre un taxi, avec tout le monde.

Demain est un autre jour.


[Si vous avez un pb pour lire les videos : Le codec est l ]

:: commentaire(0) ::
categories Etrange Anniversaire. [04h35] Etrange Anniversaire.

C'tait il y a 7 ans, jour pour jour, presque heure pour heure.

Je m'en suis souvenu par hasard.

Mais merde quoi, 7 ans c'est effrayant, j'ai l'impression que c'tait hier...

Que de chemin parcouru depuis...

:: commentaires(4) ::

Samedi 18 Octobre

categories Ready ? [14h30] Ready ?

/images/bubbles.jpgTous les gens ici ont bien conscience de vivre une aventure qui les marquera toute leur vie. Peu se connaissaient de longue date avant de venir ici, chacun possde donc un passif, une vie dans son pays qu'il ne peut partager ici.

La grande valse du jeu social est passe, ces personnalits qui telles des bulles en apesanteur s'entrechoquent et repondissent les unes contre les autres sans jamais clater sont en train de lasser.

Rares sont ceux qui ont encore l'envie de rencontrer des nouvelles personnes pour btir une nouvelle relation phmre. Non, les gens ressentent un besoin d'une relation profonde, forte et dans laquelle ils pourront se librer, se poser, tre eux-mmes.

Ce matin, je me reveille avec le sentiment d'avoir pass une tape. Je suis serein, heureux d'tre ici. Beaucoup de choses sont claires, alors qu'elles ne l'taient pas depuis plusieurs jours, car au fond je suis sr de moi, de mes choix, de ma vie et des mes nouvelles rsolutions.

a va chier, rentrez les gosses...

:: commentaire(0) ::

Jeudi 16 Octobre

categories Aucun doute... [04h27] Aucun doute...

Raison et Pulsion sont les deux plus grandes contradictions de l'espce humaine.

Entre les deux beaucoup de coeurs balancent...

Moi j'ai choisi...

:: commentaires(5) ::

Mardi 14 Octobre

categories Et pourtant... [12h43] Et pourtant...

J'attends. Il fait nuit depuis quelques heures, et la rue est vide. Je m'adosse contre un lampadaire qui borde la route.

Je n'attends personne, je n'ai juste pas l'envie de rentrer chez moi. Le vent souffle un peu, mais ce n'est pas dsagrable.

Je repense toutes ces choses qui perturbent mes jours et mes nuits depuis quelques temps. Je tente de les remettre dans un ordre raisonnable et reposant pour ma conscience...


Je ne sais pas depuis combien de temps je suis l, mais j'entends des clats de voix au loin. Une petite troupe d'irlandaises vient dans ma direction. Arrives ma hauteur, elles me devisagent en baragouinant quelques mots d'argots, certainement surprises de voir un tre humain dont le taux d'alcool dans le sang lui permet de rester encore stoque.

Elles s'en vont, et j'en profite pour faire les 50 derniers mtres en direction de mon appartement. Killian ne dort pas encore, il regarde un "stupid movie" comme il dit. On discute quelques minutes, il est vraiment sympa ce type. Surpris de voir que sous ses allures de grand bourru sportif, il n'en reste pas moins un grand sentimental.

Je vais me coucher. Mon lit pourtant pas trs grand me semble vide. Aucune chaleur humaine, aucun parfum, aucune douceur ne vient m'envahir lorsque je me glisse sous la couette.

Je m'endors pourtant, les ides pleines de vie, et le coeur remplit...

:: commentaire(0) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page gnre en 0.107 s s - 21 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1