Post-Eire
Blog
 couple   Red Box   Freebox   souvenirs   famille   monotonie   travail   scolarité   mon blog   télévision   cinéma   rugby   The Darkness   paroles   blogosphère   amphi   humour   voyage   tristesse   Blogs Lyonnais   sexe   loose   Médias    exs   enseignant   futur   Madrid   langue anglaise   interview   fin d'expatriation   bonheur   passeport   self control   personnage   rupture   Noël   stage   mal du pays   fin de vie étudiante   Prague   photos   optimisme   ambition   politique   retour d'expatriation   moment de vie   Erasmus   amour   écriture   Paris   femmes   célibat   musique   Matrix   calendar   constitution européenne   Île de la réunion   influence   rapports humains   #echoes   sida   romance de vie   Irak   Irlande   cadeaux   Le Mouv'   bush   post-synchro   Dublin   alcool   Lyon   nostalgie   europe   coeur d'expatriation   parfum   séduction   liberté   bus   8 décembre   soirée   geek   grève   dos   préparation d'expatriation   St Patrick   vacances   foot   anniversaire   brevets logiciels 
<< suivants

Jeudi 08 Avril

categories Catholiques Alcooliques. [16h07] Catholiques Alcooliques.

/images/emptyglass.pngDes fois je me dit que vivre dans un pays laïc ça a du bon. Demain Vendredi Saint, il est interdit de vendre de l'alcool dans tout le pays.

Du coup, tous les pubs fermeront ce soir à minuit, et il faut acheter aujourd'hui l'alcool de demain.

Trop dur.

:: commentaire(1) ::
categories Trop cher, trop bon ! [14h55] Trop cher, trop bon !

/images/killbill.pngDix-sept heures hier soir. J'étais dans le bus qui me conduisait de mon lieu de stage à aéroport.

La circulation est assez impressionnante à cette heure çi dans Dublin, et le bus était alors bloqué comme à son habitude dans les embouteillages. J'avais beau être assez excité par l'arrivée de mon compagnon des douze prochains jours, qui se trouve être par la même occasion celui de mes dix dernières années, l'attente se faisait longue.

Elle l'était apparement aussi pour la petite troupe d'une dizaine de belges qui occupait le fond du bus. En bons touristes qu'ils étaient ils parlaient très forts, persuadés que personne ne pouvaient les comprendre.

Leur niveau d'anglais semblait assez faible, voir nul à en croire leurs conversations, mais je ne me serais jamais douté de la suite des événements.

Arrivé à un arrêt de bus, un des protagonistes de cette petite troupe essaya de comprendre les diverses publicités qu'il voyait à travers la fenêtre.

- 'Kill Bill', alors ça je sais, 'kill' ça veut dire tuer.
- Ouais, c'est un film d'ailleurs. C'est de spielberg je crois.
- Et Bill ça veut dire quoi ? C'est un prénom, non ?
- Non, 'bill' ça veut dire 'addition'
- 'Tuer l'addition', c'est bizarre comme nom de film. Y'a bien que ces cons d'americains pour faire des films pareils.

:: commentaires(2) ::

Mercredi 07 Avril

categories Ambassade de France à Dublin, 10h25. [14h17] Ambassade de France à Dublin, 10h25.

/images/sdf.pngUn jeune homme, environ 19 ans est déjà au guichet quand je rentre.

- Bonjour. Je me suis fais voler tous mes papiers hier, j'ai plus rien, je ne peux plus retirer d'argent. Vous pouvez m'aider ?
- Oui, bien sûr, vous avez votre carte d'identité ou votre passeport ?
- Heu...non, je viens de vous dire que je n'ai plus rien.
- Ha ! Bah comment je fais pour savoir pour savoir qui vous êtes moi ? Je vais pas vous croire sur paroles hein ! (rires) Il faut vous refaire faire des papiers au plus vite donc.
- Ok, très bien, comment je fais.
- Alors déjà il nous faut 60 euros, 90 si c'est pour une urgence, un justificatif de domicile, 8 photos d'identité, 2 enveloppes timbrées, une photocopie de votre livret de famille, et un extrait d'acte de naissance. Une fois ces pièces regroupées, c'est 3 semaines de délai. Au moins.
- Heu... je problème c'est que comme je viens de vous le dire, je ne peux pas retirer de l'argent, et que si je ne paye pas mon loyer à la fin de la semaine, je n'aurais plus non plus de domicile, donc pour le justificatif ça va être difficile. Et pour mon livret de famille et l'extrait d'acte de naissance, tout ça se passe en France et mes parents sont en vacances à l'étranger en ce moment. Donc pour obtenir toutes les pièces ça peut facilement prendre 15 jours, 3 semaines, et vous me dites qu'il faudra 3 semaines supplémentaires au minimum pour refaire les papiers. Or pendant ces 6 semaines, je ne pourrais toujours pas retirer de l'argent ni payer mon loyer. Il doit bien y avoir une solution plus simple ?
- Désolé jeune homme, je ne peux rien faire d'autre pour vous. Vous avez la liste des pièces demandées, débrouillez-vous. PERSONNE SUIVANTE SVP !

A mon tour.

- Bonjour. Je viens pour savoir si ma demande de passeport d'urgence a bien été acceptée. Vous avez du recevoir un fax de mon école en France justifiant de mon retour pour ma soutenance de projet.
- Ha oui, je me souviens, je vais voir.
[...]
- Il n'y a pas de problème, votre demande a été acceptée.
- Heu, et il sera prêt dans combien de temps ? Parce que je rentre en France le 19 Avril.
- Et bien dans environ 10 minutes, ça vous va ?
- ...

J'ai ce putain de passeport, mais l'administration française m'étonnera toujours.

:: commentaires(4) ::

Mardi 06 Avril

categories Bitch on the Beach [14h42] Bitch on the Beach

/images/badgers.pngIl est connu et vérifié que les pays du sud de l'Europe (Italie, Espagne, Portugal, Grèce) sont de nature plus machiste que ceux du nord (Suède, Pays-Bas, Norvège, Islande).

En Irlande cela se vérifie aussi dans la vie de tous les jours. Ormis le fait que le président soit une présidente (sans pouvoir exécutif, mais elle est là tout de même), on retrouve une sacrée différence dans les comportements de séduction et de provocation.

Je m'explique : J'ai déjà parlé de leur tenue vestimentaire, mais cela va au delà. Ce matin encore, une nana est venue s'asseoir juste devant moi dans le bus. Agée d'une vingtaine d'années, elle portait un béret très classe. Epinglés sur ce dernier, des pin's roses très kitty. Il y en avait une bonne dizaine mais je n'ai pu voir que les trois devant moi : "Guilty conscience", "Pierced in places you'd love to lick", "It's better to lost a lover than to love a loser". Elle n'est pas la première que je vois, et elle ne sera certainement pas la dernière car tout dans leurs attitudes tend vers cette provocation quotidienne. Mais ici, ça ne choque pas, ça amuse. Elles font ça comme un jeu, comme pour prouver qu'elles assument leur sexualité sans pour autant se taper le premier venu.

Encore une fois, cette spécificité culturelle saute aux yeux du français que je suis. N'importe quelle nana en France qui en ferait ne serait-ce que le quart de ce que je peux voir ici serait automatiquement cataloguée comme la salope du quartier. Le syndrome de la salope c'est bien français ça aussi. Car malgré leurs façons d'être, malgré que l'Irlande soit le pays d'Europe au taux de mère-fille le plus important, je ne pense que pas que les Irlandaises peuvent être traitées d'avantage de filles façiles que les françaises. Elles agissent simplement sans complexe, selon leurs envies, en se souciant moins de ce qu'on peut bien penser d'elles, même si de telles attitudes provocatrices ne représentent pas la totalité de la gente féminine irlandaise (mais on est pas loin de la majorité).

Vous doutez ? Allez faire un tour au RedBox.

:: commentaires(2) ::

Lundi 05 Avril

categories Grunge is dead. [14h33] Grunge is dead.

/images/slam.pngC'était moins de 2 semaines avant mes 13 ans : le 05 Avril 1994, mais on ne l'a appris que 3 jours plus tard. C'est mon père qui m'avait prévenu : "Tiens, y'a encore un de tes chanteurs drogués qui est mort aujourd'hui".

Bien sûr, j'avais un peu protesté face à une telle phrase provocatrice, par principe. Mais dans le fond il n'avait pas tort mon père. A l'époque pour moi, ce n'était qu'un chanteur de plus. Pour mon frère, âgé à l'époque de 18 ans, c'était déjà beaucoup plus. Pas étonnant vu que l'intégralité de ma culture musicale de l'époque passait par lui. On avait bien évidemment "Nevermind" et "In Utero" à la maison, et j'avais même copié "Rape Me" et "Smell Like Spirit" sur ma cassette BestOf à mettre dans mon Walkman quand j'allais au collège.

Mais tout de même, je le situais bien Kurt. Sa musique faisait partie de mes premiers pogos, lorsque c'était le moment des 4 morceaux rock violents lors des soirées dansantes de l'été. Y'avait aussi 'The Clash' et 'Lenny Kravitz' pour l'accompagner.

Par la suite, il est devenu une légende, un impressionnant phénomène de mode. Je me souviens de ces gamines de 14 ans qui s'étaient tuées, plusieurs années plus tard. Elles avaient à peine 10 lorsqu'il est mort.

Aujourd'hui nul ne semble contester son talent et son influence sur le rock. Nul doute qu'il sera un noeud très important dans l'arbre généalogique du rock. Mais tout ceci aurait-il pris les mêmes proportions s'il n'avait pas appuyé sur la détente il y a 10 ans ? Sa mort n'a-t-elle pas transformé un simple acteur de la scène rock en une légende incontournable ? Claude François ne serait-il pas un artiste démodé et ridiculisé s'il n'avait pas tenté de remettre cette foutue applique d'ampoule de salle de bains ?

:: commentaires(11) ::

Dimanche 04 Avril

categories Smoking Ban Irlandais [23h58] Smoking Ban Irlandais

/images/smoking.pngFin de la première semaine du Smoking-Ban Irlandais. Pour ceux qui seraient passés à coté (cette actualité m'a tout de même valu un quatrième passage sur le Mouv'), depuis Lundi il est interdit de fumer à l'intérieur de tous les lieux de travail irlandais. Ce qui implique directement les pubs, les restaurants et les boîtes de nuit.

J'étais très sceptique au contraire de tous les irlandais. La loi est la loi, et personne ne voyait pourquoi il pourrait en être autrement (!). Et ils avaient raison : du jour au lendemain la totalité des pubs irlandais est devenue non fumeurs. Et je n'ai pas vu une seule clope allumée dans aucun pub, ni même dans les coins les plus sombres et discrets, ni même dans les toilettes. Je trouve ça tout simplement ahurissant ! Bien sûr il y a eu quelques aménagements comme les tables hautes devant chaque pubs pour les accros de la nicotine, mais d'une façon générale même les fumeurs apprécient : on respire, les yeux ne piquent plus, la voix n'est plus rauque au petit matin, la chambre et les vétements n'ont plus cette odeur de fumée froide insupportable.

Durant ces derniers mois, cette interdiction a beaucoup fait parler ici, je me la suis longtemps imaginée, mais je ne m'étais pas rendu compte à quel point elle était positive et nécessaire. Je vis dans des atmosphères enfumées depuis tellement longtemps, j'ai tellement d'amis fumeurs, que la fumée était devenue partie intégrante de mes soirées. Je pensais être non-fumeur, or je ne le suis réellement que depuis quelques jours.

Et par pitié ne me secouez pas le principe des libertés individuelles sous le nez. Vous savez très bien que la séparation totale entre fumeurs et non-fumeurs est utopique. La volonté des fumeurs sera toujours plus importante que celle des non-fumeurs de rester à l'écart, comme l'a très bien décrit Somebaudy.

Evidemment mon plus grand regret c'est qu'une telle loi est totalement inapplicable en France à cause justement de ce syndrome exacerbé de la liberté mal placée. J'ai longtemps cherché les raisons de cette différence culturelle entre la France et l'Irlande. Un irlandais m'a apporté un élément de réponse en me disant en substance: Ta liberté de non-fumeur est évidemment plus prioritaire que ma liberté de fumeur, car la tienne n'a aucune incidence sur la mienne, ce qui est faux à l'inverse. Principe totalement impensable en France : La priorité des libertés.

En attendant de rentrer, je respire !

:: commentaires(5) ::

Vendredi 02 Avril

categories Autodérision. [17h20] Autodérision.

/images/project.pngMes problèmes de passeport, toujours en cours, n'ont pas que des mauvais côtés. En effet, ils m'obligent depuis peu à relancer mon projet personnel qui clôturera ma scolarité :

Weblogs: Entre exhibition et thérapie

Le titre peut sonner comme un article de Janique, mais promis, j'essayerai de pas trop me lancer dans la masturbation intellectuelle.

Il devrait pourtant y avoir plein de pages, plein de références comme Binnie les aiment et une soutenance orale.

Allez, je ne peux m'empêcher de vous citer un extrait :

Dans son dernier ouvrage (La Galaxie Internet, Ed. Fayard), le célèbre sociologue Manuel Castells, professeur à Berkeley et spécialiste de la société en réseau, écrit que la nouvelle fracture numérique «ne sépare pas ceux qui ont un accès à l'internet de ceux qui n'en ont pas, mais ceux qui savent quoi en faire culturellement de ceux pour qui ce n'est qu'un écran d'annonces accompagné de passe-temps ludiques.»

Non, j'déconne. Quoique...

:: commentaires(3) ::

Jeudi 01 Avril

categories Mieux vaut tard... [02h41] Mieux vaut tard...

Parce que j'étais à la bourre sur ce coup là. L'auberge irlandaise est désormais accessible via flux rss.

:: commentaire(0) ::

Mercredi 31 Mars

categories Beaucoup de bruit pour rien [16h34] Beaucoup de bruit pour rien

/images/pingpong.pngSi l'on se fie à la théorie seule, la gauche française socialiste est progressiste. Elle prend des risques, elle fait bouger les choses. A la différence de la droite, conservatrice, qui essaye de fixer les changements, de confirmer voir de revenir à certaines bonnes idées du passé.

En théorie, un ping-pong de ce genre pourrait très bien fonctionner. Tantôt la gauche qui expérimente des lois, des idées, fait des erreurs, mais aussi des innovations importantes. Tantôt la droite, qui ralentit le rythme pour stabiliser le tout, corrige certaines erreurs et confirme certaines bonnes directions.

Sur le plan financier aussi, le balancier fonctionne. La droite est libérale, elle engendre les bénéfices, libére la pression sur les entreprises, relance la machine économique, remplit les caisses de l'état, et augmente les inégalités sociales. La gauche dépense, intervient, recadre, taxe les entrepreneurs pour redistribuer aux lésés de la société.

C'est pour ces raisons que j'ai toujours dit que je n'étais sûr de rien politiquement. J'ai toujours été écoeuré par ceux qui supportent leur parti comme leur équipe de foot : "Je voterai toute ma vie à gauche/droite !". Ceux qui défilent dans la rue après la victoire de leur camp comme si tout allait changer, comme si leur équipe avait gagné le championnat.

Heureusement, ce n'est pas cette partie ultra fermée et bornée de l'électorat qui décide. Non, c'est justement ceux qui changent d'avis. Celui qui milite à gauche depuis des années, qui vote socialiste parce que ces parents étaient socialistes, qui n'a aucune objectivité dans ces discours, et qui crache sa mauvaise foi sur la télé dès qu'un homme politique de droite ouvre la bouche, ce type là, n'a aucun pouvoir. Rien. (Tout comme le fils à papa élevé dans le privé qui votera à droite toute sa vie pour conserver son status).

Non, ceux qui comptent, ce sont les indécis, ceux justement qui changent d'avis en fonction du contexte. Les noyaux durs de chaque parti sont des constantes négligeables. C'est la partie variable qui décide. A certains moment de son histoire la France aura certainement d'avantage besoin de la Droite que de la Gauche, et inversement.

Or que voit-on en ce moment ? Une gauche victorieuse mais inexistante politiquement. Une gauche qui ne survit que par le vote de contestation. Une droite obligée de faire des réformes nécessaires mais impopulaires que ses prédecesseurs ont ignorées. Une droite qui a réduit de plus de 1500 morts le nombre de tués sur la route en un an, rien qu'avec un impact médiatique fort. Une droite qui, pour la première fois depuis plus de 20 ans, ne montre pas du doigt les électeurs du Front National comme des parias ou des criminels, mais qui essaye de regarder de plus près le pourquoi de ce mal-être. Une France qui a su s'imposer sur le plan international et a su faire entendre sa voix dans le monde. Des bonnes réformes, comme la LEN, où une simple erreur de communication sur un seul article a suffit pour déclencher la polémique.

Et alors que la baisse temporaire des budgets de la recherche n'est qu'un détail de la politique du gouvernement amplifié par les médias, la désinformation et les chercheurs majoritairement socialistes, on entend parler de "Conservation des acquis" et de "Non aux réformes !". N'y a-t-il pas là un paradoxe pour des gens de gauche qui se veulent progressistes et réformateurs ?

Pour toutes ces raisons, je soutiens pour l'instant le gouvernement et la reconduite de Raffarin, car je ne veux pas laisser aux générations futures le poids de réformes d'autant plus lourdes à supporter.

:: commentaire(1) ::

Dimanche 28 Mars

categories Guillermito dans la tourmente [18h35] Guillermito dans la tourmente

Parce qu'une des seules armes contre l'injustice est l'information : Soutenez Guillermito.

:: commentaire(1) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page gnre en 0.264 s s - 21 requtes SQL (0.153 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1